THE RED STRING

 

According to the Japanese legend, this thread emanating from the heart continues in the form of an invisible red string.

Two people who are connected in this way are bound together by Fate itself. Sooner or later, they are destined to meet, no matter how far apart they live or how much their life circumstances differ. And, when it happens — that encounter is certain to profoundly affect both of them. The strings can sometimes stretch and become tangled, which could postpone the fateful meeting. But — those ties will never be broken.

L’abstrait pour Stéphane Blanchard est un parcours de recherche.

La technique de l’hyperréalisme devient une métaphore d’évasion vers des formes à la fois légères et compactes, harmonieuses et pénétrantes placées sur une matière de base qui semble sortir de la terre même. Cette recherche stratifiée de volumes qui s’absorbent les uns sur les autres et de formes qui, même contrastées, s’harmonisent, est le noyau central de l’œuvre de l’artiste.

La lumière vient de loin, de l’hypersensibilité à la couleur, à sa connaissance intime, comme une seconde peau qui l’enveloppe.

Un travail minutieux, un crescendo naturel qui part de notes crues voire cruelles, à celles presque imperceptibles d’une aube reflétée où les rayons du soleil filtrent à travers mille fissures, créé un jeu d’ombres et de lumières changeant selon le rythme du jour. C’est le concept de la matérialisation temporelle. 

 

Le temps est un des sujets de recherche de l’artiste, comme matérialiser l’invisible, comme répondre avec des formes, couleurs et images hors des sentiers appartenant au domaine du “connu”, à l’évolution de l’homme ? Blanchard a sa propre vision, elle est faite d’harmonie, de distance, d’élégance. Aucune touche de couleur, de lumière et de matière n’est posée par hasard sur la toile.

Aucune restriction; au contraire, son travail évoque les grands espaces, l’infini, l’audace.

Emotionnel, intimiste, à la recherche d’un équilibre.

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram

STEPHANE BLANCHARD © 2019